Insights
Mars 2019
Evénements à venir Opportunités de formation Nouveau dans la bibliothèque Nouvelles récentes
De l'éditeur

Chers membres du CAFIR,

Dans cette édition de notre bulletin mensuel, nous souhaitons commencer par présenter une étude mettant l'accent sur le lien entre l'inclusion financière et un accès plus équitable à l'eau. Pour de nombreux ménages à faible revenu dans les pays en développement, les revenus sont très variables et incertains. Cela pose une multitude de problèmes à ces ménages et constitue souvent un obstacle important à l’accès à l’eau potable et à des installations sanitaires sûres et pratiques. Dans les zones rurales, les revenus varient souvent encore plus en raison de la saisonnalité des marchés agricoles, ce qui empêche les agriculteurs d’investir dans l’irrigation de leurs champs. Par conséquent, notre premier point fort est une publication récente de la Banque mondiale: «FinTech pour le secteur de l’eau», qui explore comment la technologie financière (FinTech) peut soutenir le développement de solutions basées sur le marché pour l’eau, l’assainissement et l’irrigation, en identifiant éventuellement plusieurs cas où le FinTech est déjà utilisé pour traiter le sujet de l'inclusion financière et de l'accès à l'eau. En outre, l’étude examine également de quelle manière la technologie financière peut aider les services d’approvisionnement en eau à servir plus efficacement les clients à faible revenu et à aider les petits prestataires de services à développer leurs activités.

Notre deuxième point important dans le bulletin de ce mois est un document récapitulatif du Groupe consultatif d'assistance aux pauvres (CGAP), intitulé: «Les jeunes qui économisent beaucoup dans les ménages de petites exploitations: un marché inexploité». Il est évident que les services financiers numériques gagnent en popularité dans les zones rurales des pays en développement. Cependant, les auteurs du document soutiennent que les efforts de promotion de la banque mobile n'ont pas réussi à toucher de manière adéquate les jeunes des familles de petits exploitants, qui ont souvent plus d'épargne que leurs homologues plus matures. Au lieu d'utiliser de l'argent mobile, ils s'appuient sur des formes d'épargne informelles, qui peuvent être risquées et ne laissent pas une «empreinte financière» susceptible de permettre l'accès à d'autres outils financiers.

Pour continuer, un troisième important à mentionner ce mois est le prix européen de la microfinance 2019, intitulé "Renforcer la résilience au changement climatique". Celui-ci constitue le troisième grand événement de ce mois-ci. Il met l'accent sur le rôle crucial du secteur de l'inclusion financière dans l'amélioration de la résilience des communautés vulnérables aux effets du changement climatique. Ce prix vise à mettre en lumière les bonnes pratiques et les interventions innovantes proposant des produits et services capables de répondre efficacement et durablement à la vulnérabilité des clients au changement climatique, en générant des avantages économiques, environnementaux et sociaux. Le calendrier de candidature, les détails d'éligibilité et plus d'informations sur le prix sont disponibles dans la note explicative publiée en anglais, français et en espagnol.

Enfin, nous tenons à vous informer que la 5ème édition du Programme de financement rural et agricole de Boulder (RAFP) aura lieu à Turin, en Italie, au Centre international de formation de l'Organisation internationale du Travail (ITCILO), du 22 juillet au 2 août 2019. Ce programme, mis au point par le partenariat CABFIN (un partenariat collaboratif associant le FIDA, la FAO, la GIZ, le FENU, le PAM et la Banque mondiale) offre un renforcement hautement spécialisé des capacités en matière de financement agricole et rural aux praticiens et institutions expérimentés. L'objectif du programme est de créer un forum permettant aux participants de réfléchir en profondeur à leurs problèmes spécifiques et de partager des idées et des stratégies sur la manière de faire face aux problèmes urgents du secteur de la finance agricole, en utilisant de nouveaux outils et une nouvelle perspective. Le programme d'immersion de deux semaines offre une gamme de 14 cours au choix, pour un total de 70 heures de cours théoriques. Le programme sera dispensé par la faculté de Boulder, un groupe diversifié d'experts en agro-financement de renommée internationale, dont les travaux porteront sur un large éventail de sujets et de points de vue liés au financement rural et agricole.

Meilleures salutations,
L'équipe éditoriale du CAFIR

Evénements à venir

More

Opportunités de formation

More

Nouveau dans la bibliothèque

More

Nouvelles récentes

More

RFILC

Nous espérons que vous appréciez votre visite au CAFIR.
ruralfinanceandinvestment.org

Suggest Content

Centre d’Apprentissage de Finance et Investissement Rural (CAFIR) est une partie du projet de partenariat CABFIN qui vise à promouvoir et à faciliter le renforcement des capacités en finance rurale. Les préoccupations de la finance rurale sont de s’assurer que les personnes vivant dans les zones rurales ont accès à des services financiers tels que les structures de dépôt et de transfert d'argent, les produits d'assurance et de prêt. L'utilisation efficace de ces services peut aider à améliorer les moyens de subsistance et à réduire la pauvreté rurale. Les Partenaires CABFIN suivants ont fourni un soutien financier au CAFIR:

CABFIN Partnership
 

 
Twitter Twitter