Les Services financiers aux entrepreneurs - Un levier essentiel de création d’emplois et de développement socioéconomique

Este recurso aparece en:

Partout sur la planète, les micro et petites entreprises constituent un moteur essentiel d’innovation, de création d’emplois et de développement socioéconomique. Ces entreprises forment le tissu social et génèrent un développement durable car elles sont solidement enracinées dans leur milieu. Or, dans les pays en développement et en émergence, l’accès limité au financement constitue trop souvent un frein à la création, à la croissance et à la pérennisation de ces entreprises. La Banque mondiale rapporte à ce sujet que des quelque 400 millions de micro, petites et moyennes entreprises répertoriées dans les économies en développement, plus de la moitié, soit entre 200 et 245 millions, ont un accès déficient au crédit.

Les entrepreneurs à la tête de ces entreprises font le plus souvent face à un vide (le missing middle, ou chaînon manquant) en matière de services financiers : ils demandent des services financiers plus élaborés que ceux qu’offrent généralement les institutions de microfinance, mais ne répondent pas entièrement aux critères imposés par les banques classiques. Cette situation est particulièrement marquée chez les femmes entrepreneures.

Ces entreprises soutiennent à la fois la production et la consommation locale. En outre, elles fournissent parfois leurs produits et services à de plus grandes entreprises qui contribuent, à leur tour, à l’essor économique et au développement des communautés. Ce faisant, elles stimulent directement le développement du secteur privé et la création de dizaines de milliers d’emplois accessibles aux individus défavorisés et sont susceptibles d’aider ceux-ci à sortir de la pauvreté et de l’isolement.

Cet impact positif est d’autant plus important que tous n’ont pas les compétences ou le potentiel pour devenir entrepreneurs : plusieurs ont besoin que naissent et croissent autour d’eux des entreprises susceptibles de leur fournir les emplois dont ils ont besoin. Il importe donc de rendre accessible aux entrepreneurs le financement ainsi que les autres services financiers dont ils ont besoin afin de leur permettre, à eux-mêmes mais aussi aux employés qu’ils engageront, de prendre la place qui leur revient dans l’économie et d’ainsi développer leur plein potentiel à titre de moteurs de croissance économique. 

Un accès adéquat aux services financiers pour les entrepreneurs permet une amélioration des conditions de vie non seulement pour les individus qui en bénéficient, mais également pour leurs familles et pour l’ensemble de leur communauté. De façon générale, le fait de stimuler la création et la croissance des petites entreprises créatrices d’emplois contribue à élargir les rangs de la classe moyenne, avec tous les impacts positifs qui en découlent : accès accru aux soins de santé, à l’éducation, à l’habitat et aux moyens de transport, progrès économique généralisé, soutien de la démocratie et moteur de stabilisation pour la société.

En rendant disponible aux micro et petites entreprises une offre de services financiers spécialisée et adaptée à leurs besoins, les coopératives financières et autres institutions de microfinance rendent possibles d’une part l’inclusion financière des entrepreneurs ayant un accès limité ou nul aux services offerts par les banques et, d’autre part, la poursuite de l’accompagnement qu’elles offrent à leurs membres et clients dont les activités commerciales se développent au fil du temps. Cette continuité s’avère essentielle pour ces entrepreneurs qui, bien qu’ayant évolué dans la formalisation de leurs activités et pouvant désormais se qualifier auprès des banques, souhaitent conserver le lien d’affaires et la relation de confiance qu’ils ont établis avec leur institution de microfinance. Pour cette dernière, le fait de fidéliser ainsi un membre ou client lui permet d’accroître son volume d’affaires, de pérenniser ses opérations et de poursuivre ainsi ses efforts d’inclusion financière auprès d’un plus grand nombre d’individus grâce à l’introduction d’une forme d’intermédiation entre ses différentes clientèles.

Lien vers la publication  -  Francés (fr)

Document Information